Sélectionner une page

LE NAMING : les étapes pour trouver votre nom de marque

branding agence naming

Par où commencer ?

On va faire très simple pour démarrer :

– Noter les adjectifs qui décrivent votre marque, vos produits et vos services.

– Décrivez ce que vous voulez que vos consommateurs ressentent lorsqu’ils pensent à votre entreprise.

– Demandez aux gens de partager des mots qu’ils associent à votre organisation.

N’oubliez pas que la phase de brainstorming est le moment où vous rassemblez toutes les idées brutes qui alimenteront le processus de dénomination de votre marque. Cette étape doit s’inspirer de vos objectifs commerciaux et de votre message de base.

Rappelez-vous les différentes catégories de noms de marque parmi lesquelles vous pouvez choisir.

Par exemple, les types de noms de marque les plus courants sont les suivants :

– Descriptifs : Des noms qui indiquent à votre public ce que vous faites ou ce que vous fabriquez – pensez à des entreprises comme General Motors, par exemple.

– Les noms inventés : Les noms fabriqués ou inventés comprennent des noms de marque entièrement nouveaux conçus pour se différencier, comme Google, Kodak ou TiVo.

– Métaphore : certains noms s’inspirent d’autres parties du monde et les utilisent comme métaphores. Par exemple, “Nike” porte le nom d’une déesse grecque.

– Acronymes : Étant donné que le meilleur processus de dénomination d’une marque implique souvent de garder le nom de votre marque court et agréable, certains experts peuvent suggérer d’utiliser des acronymes. Par exemple, Donna Karan New York est plus connue sous le nom de DKNY.

Mots combinés : un naming peut aussi être des mots combinés, like Facebook.

Une fois que vous avez terminé la partie découverte et brainstorming de votre stratégie de naming, il est temps de passer aux choses sérieuses.

La phase d’affinement est celle où vous commencez à examiner les noms qui parleront à votre public.

Voici quelques-uns des outils de dénomination de marque que nous utilisons :

1. Positionnement

Comme nous l’avons mentionné plus haut, il existe de nombreux types de noms de produits et de sociétés parmi lesquels les marques peuvent choisir. Différents titres fonctionnent mieux pour des types d’organisation. C’est pourquoi il est si important d’analyser votre marque et les identités de vos concurrents & secteurs d’activité avant de faire des choix. (Allo le benchmarking ?)

Vous pourrez alors décider si vous préférez vous en tenir à une formule éprouvée ou si vous souhaitez vous démarquer.

2. Tableaux d’évaluation

On a donc une sélection plus courte de titres potentiels, & les tableaux d’évaluation sont le moyen de nous assurer que vous choisissez le meilleur nom possible pour votre entreprise.

On décompose & on évalue les différents noms, en fonction de certains critères qui permettent de savoir ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas le plus dans votre liste de noms.

Comme :

– L’aspect de votre nom sur le papier (et à l’écran). Ca peut paraître stupide mais ça aide vraiment.

– Dans quelle mesure il se démarque de la concurrence.

– La signification qu’il a.

– S’il a une résonance émotionnelle.

– S’il correspond à la personnalité de votre marque.

3. “Etape des Brains”

Puis vient le process “Etape des brains”. Souvent, lorsqu’il s’agit de choisir un excellent titre pour votre entreprise, vous découvrirez que plus vous avez d’opinions et d’idées en un seul endroit, plus votre processus devient innovant.

Lorsque vous avez un grand groupe de personnes qui partagent leurs pensées, chacun apporte quelque chose d’unique au processus de naming. En parlant de « personnes », je parle de DA, responsable marketing, etc.

4. Test de naming : ce que vous devez savoir

Les tests et le filtrage font partie des éléments les plus essentiels de la stratégie de naming. Une fois que vous avez affiné votre longue liste d’options en une poignée de noms de marque qui parlent à votre public cible, la phase de test détermine dans quelle mesure votre nom est apte à vous aider à atteindre vos objectifs.

Au cours de la phase de test, vous examinerez des facteurs tels que l’apparence de votre nom dans votre logo et son potentiel commercial lorsqu’il est associé à des stratégies telles que le référencement et le marketing de contenu.

D’un point de vue moins qualitatif, la partie test du process de naming doit absolument inclure l’examen d’éléments tels que les marques déposées et la disponibilité des noms de domaine.

Voici quelques éléments que vous devrez prendre en compte lors des tests.

1. Votre nom est-il mémorable ?

Pour être efficace, le nom de votre marque doit être mémorable.  Par exemple, demandez-vous si votre nom est simple, court et facile à épeler.

Si votre public ne peut pas facilement prononcer ou épeler votre nom, il aura du mal à en parler avec ses amis. Si vos clients prononcent mal votre nom, il est beaucoup plus difficile d’obtenir la reconnaissance que votre entreprise mérite.

Avant de choisir votre nom, demandez à quelques personnes de le prononcer afin de vous assurer que tout le monde est sur la même longueur d’onde. 😊

En outre, n’oubliez pas qu’un nom long est également difficile à retenir. De nombreuses personnes raccourcissent naturellement les noms longs. Par exemple, la Harley Davidson Motor Company devient Harley Davidson. Faites en sorte que votre titre soit court et mémorable.

2. Votre nom est-il traduisible ?

Vous avez probablement déjà entendu les histoires d’entreprises qui n’ont pas fait de recherches adéquates sur leur nom pendant le processus de dénomination de la marque et qui se sont retrouvées avec un titre qui n’était pas traduisible. Par exemple, la voiture de Vauxhall, la “Nova”, se traduisait par “Ne va pas” en espagnol.

Ou DPD pour le service logistique Allemand qui n’a rien voulu entendre de la part des Français qu’ils avaient racheté.

Ré Examinez la mission de votre marque et décidez dans quels pays votre entreprise pourrait vous conduire à l’avenir – même si vous n’êtes aujourd’hui qu’une organisation locale. En planifiant, vous vous assurez de ne pas avoir à changer de marque lorsque vous serez prêt à vous développer et à étendre votre entreprise. Je le répète sans cesse à mes clients.

Chez Agence Noho, nous utilisons notre stratégie Etape des Brains avec des locuteurs natifs à travers le Monde, en fonction du ou des territoires visés, pour évaluer chaque titre à la recherche de significations cachées avant que nos clients ne les choisissent.

3. Pouvez-vous être propriétaire de la marque ?

Trouver un nom de marque qui soit vraiment unique en son genre devient compliqué, mais pas impossible, surtout avec les classes choisies, en fonction de votre secteur d’activités et le type de produits ou services que vous proposez.

Même si vous pensez que le nom de votre créneau est original, le dépôt d’une marque peut prendre beaucoup de temps (jusqu’à un an), et pendant ce temps, la marque que vous voulez peut avoir déjà été déposée ailleurs.

Assurez-vous de commencer tôt à rechercher des marques et de faire preuve de diligence raisonnable dans le cadre de votre stratégie de naming.

4. Pouvez-vous obtenir le nom de domaine ?

Enfin, ce n’est pas parce que la marque que vous souhaitez pour votre processus de dénomination de marque est disponible que vous pourrez acheter le nom de domaine.

Votre nom de domaine doit correspondre au nom de votre marque afin que vos clients puissent vous trouver aussi facilement que possible. Les gens ne s’attendent pas à rechercher une entreprise comme Adidas en ligne en cherchant Chaussuresdesport.fr

Dans le cadre de la section “diligence raisonnable” de votre stratégie naming, assurez-vous que votre nom de domaine est disponible et prêt à être acheté. N’hésitez pas non plus à acheter des noms de domaine à consonance similaire, au cas où.

Checker également les pages réseaux sociaux. Afin d’éviter quelques déconvenues.

Lorsque vous aurez fini de réfléchir, d’affiner et de tester vos noms de marque, vous arriverez à la partie la plus cruciale du processus de naming : le choix final.

Votre nom est un élément crucial de votre marque. Si vous vous trompez sur cette partie de votre stratégie, vous aurez du mal à la surmonter, même avec une excellente campagne de marketing ou un superbe design de site web.

Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à prendre votre décision.

5. Be creative

Si vous voulez améliorer vos chances de gagner un public captif, vous devez commencer par apprendre à être créatif. Pour la plupart des entreprises, cela commence par le choix du nom de marque le plus inspirant.

Bon nombre des entreprises les plus célèbres que nous connaissons aujourd’hui, de Virgin Media à Coca-Cola, ont trouvé leur nom en se concentrant sur le mélange parfait de créativité et de stratégie. Par exemple :

– Nike est la déesse grecque de la victoire.

– IKEA est un acronyme qui signifie Ingvar Kamprad Elmtaryd, Aggunaryd.

– Google est une faute de frappe du nom Googol.

En bref :  privilégiez la créativité.

Laissez les aspects uniques de votre entreprise transparaître dans votre nom, et vous constaterez qu’il est beaucoup plus facile d’attirer des clients fidèles.

6. Veillez à ce que votre nom puisse avoir une identité visuelle qui aille avec

Diverses études suggèrent que les gens sont plus susceptibles de se souvenir de ce qu’ils voient que de ce qu’ils entendent.

De nombreuses entreprises tirent parti de ce fait en ajoutant le nom de leur marque à leur logo. Si vous envisagez d’emprunter la même voie, vous devez vous assurer que votre nom est aussi beau qu’il ne l’est.

Écrivez le nom de votre marque sur une feuille de papier et examinez-le : les lettres s’enchaînent-elles bien ? Le mot est-il trop long ou trop compliqué ? Auriez-vous du mal à faire tenir votre titre dans un logo concis et dynamique ?

Si votre nom ne fonctionne pas visuellement, vous risquez d’avoir du mal à vous démarquer dans le monde d’aujourd’hui, qui privilégie l’esthétique.

7. Donnez du sens à votre nom

Choisissez un nom qui raconte fidèlement l’histoire de votre marque. Au fil du temps, cette histoire est susceptible d’évoluer, mais pour l’instant, concentrez-vous sur les choses que vous voulez le plus partager avec vos clients lorsqu’ils voient votre entreprise pour la première fois.

Voulez-vous qu’ils voient en vous une entreprise sympathique et engageante, une organisation sophistiquée ou une société avant-gardiste ?

Par exemple, la société de cartes de débit “Visa” a tiré son nom d’un mot qui désignait initialement un tampon sur un passeport. Cela a permis à l’organisation de s’associer à des choses comme l’opportunité, la liberté, le voyage et la croissance.

Si vous parvenez à insuffler la bonne signification à votre nom, vous augmenterez les chances que les clients souhaitent être associés à votre entreprise.

Prêt ?

En fin de compte, un bon nom de marque n’est pas seulement quelque chose d’étonnant sur une carte de visite ou qui sonne bien lorsque vous le dites à haute voix. Avec un bon process de naming en place, vous pouvez vous assurer que votre nom dit quelque chose de pertinent pour vos clients cibles.

Avec un nom fantastique, vous captez instantanément l’attention des bonnes personnes et vous améliorez vos chances de rester dans l’esprit des personnes que vous voulez voir acheter votre marque.

Pour vous aider à faire en sorte que le nom de votre marque résonne, n’essayez pas de vous débrouiller seul.

Si je propose une expertise en naming, c’est qu’il y a une vraie utilité pour vous.

Ready ?